Commissaire et texte: Robin Legge.

Exposition collective d’artistes principalement issus de la région et/ou diplômés de l’Académie des Beaux-Arts de Tournai, cherchant à s’interroger sur la présence de l’art contemporain au sein du cimetière. Cette approche, déjà initiée de longue date dans les nécropoles tournaisiennes, a de quoi interpeller. Comment rapprocher œuvres d’artistes vivants et lieu où reposent les morts ? Comment les artistes appréhendent-ils et rendent-ils compte de la mort ? Comment le public perçoit-il les créations artistiques au sein même d’un espace aussi solennel ? Voici quelques questions auxquelles nous essayerons de répondre par le biais de cette promenade, des allées à la morgue, où sculptures, vidéos, installations, couronnes, peintures et arts graphiques baliseront le parcours d’un des cimetières au patrimoine architectural les plus riches de la région.

Texte Robin.Legge.
Texte Robin.Legge.

<<placement d’un grand lit de lierre mort sur la lame de la sépulture d’un défunt, elle-même enfouie sous un lit de lierre vivant. Au beau milieu du lierre mort ressortait une rose funéraire en majolique de couleur rouge, telle une lueur d’espoir dans cette confrontation vie/mort.>>

press to zoom

détail rose funéraire en majolique de couleur rose

press to zoom

lit de lierre mort un an après

press to zoom
''Aux bord des larmes''
texte Robin.Legge
texte Robin.Legge

<< jeu de croisements de chaines anciennes récoltées sur des concessions à l’abandon et fixées aux tiges de la clôture métallique. Cette installation engendre la sensation de lit funéraire barricadant l’âme dans un corps voué à demeurer enfoui sous la terre. Pourtant, par l’installation de chaînes, la vie a pu reprendre grâce à une nature qui a réussi à imposer ses droits.>>

press to zoom

installation quelques mois plus tard

press to zoom

installation un an après

press to zoom
texte Robin.Legge
texte Robin.Legge

<<nid composé de bois mais aussi d’ossements récoltés sur place. Le nid se rattache au cercle, symbole du ciel, du mouvement circulaire et de l’inaltérable. Le cercle relie la terre au ciel, crée une cohésion entre le corps et l’âme. Cette oeuvre devient l’expression parfaite de la naissance et de la mort, du mouvement cyclique de l’existence.>>

press to zoom

chaines abandonnées. formant une croix

press to zoom

Autel votif fait d'un tuile de zinc, une douille et une dent humaine. Cette pièce est exposée dans la morgue du cimetière

press to zoom